Acclimatation et introduction d'une anémone de mer dans l'aquarium marin.

Comment acclimater ma nouvelle anémone à mon aquarium récifal?

La procédure d'introduction et d'acclimatation d'une anémone de mer est identique à celle de n'importe quel invertébré sensible. aquarium Ainsi, lorsque vous êtes devant votre aquarium, déposez simplement le sachet contenant l'anémone dans l'eau sans l'ouvrir, comme cela se fait avec des crustacés d'eau douce ou marin. Laissez-le flotter ainsi durant plusieurs minutes (1/4 d'heure par exemple) afin de niveler, égaliser la température de l'eau du sachet avec celle de votre aquarium. Cette étape doit se faire à l'abri des sources lumineuses qui tendent à chauffer l'eau dans les sachets!!! Passé ce délai, ouvrez le sachet et commencez à diluer de l'eau de votre aquarium avec l'eau contenue dans le sachet. Cette opération doit être réalisée très lentement, sans précipitation, car l'anémone de mer est un animal à corps mou dont les tissus sont essentiellement constitués d'eau. Par définition de la zoologie même de ce corail "mou", un changement trop rapide et brutal de la chimie dans les fluides internes de l'anémone et l'eau externe impliquerait des conséquences dramatiques et négatives sur la santé de l'anémone de mer en raison des variations de pression osmotique. Cela inclut, entre autre, une différence trop grande entre le pH et la salinité de l'eau du sachet et du bac. Soyez donc prudent, patient et méticuleux lors de cette phase de mélange des liquides.

Plusieurs méthodes existent pour réaliser une acclimatation lente; la plus simple consiste à remplir doucement le sachet avec quelques centilitres de l'eau du bac marin toutes les 2-3 minutes. Lorsque le sachet commence à être trop plein pour ne plus flotter, on vide (en jetant l'eau!) une moitié du sachet, et on recommence à nouveau.

Une autre méthode, idéale et moins fastidieuse, consiste à réaliser un goutte à goutte; cela nécessite un peu de matériel, avec du tuyau de faible diamètre (typiquement du 4 mm servant de tuyau à air), un robinet de diamètre adapté à la section du tuyau pour régler la vitesse du goutte à goutte, un récipient en plastique : une bouteille ou bidon d'eau minérale vide suffit. En perçant le plastique du bouchon, on adapte et on colle le tuyau afin de rendre l'ensemble étanche. On perce à l'opposé du tuyau pour créer un orifice d'introduction du liquide (cela permettra aussi de remplacer l'eau par de l'air). Voilà, la "perfusion" est presque terminée. Remplissez le récipient d'eau directement prélevée dans l'aquarium de destination, installez le tout plus en hauteur que le sachet (l'eau dégoulinera par gravité) et ouvrez le robinet pour obtenir un léger débit. Le récipient va lentement se vider et l'eau se mélanger à celle du sachet. À vous de discerner les volumes à utiliser pour ne pas faire couler ou déborder le sachet contenant l'anémone de mer. Un petit truc : utilisez une minuterie de cuisine, un réveil ou le compte à rebours d'un smartphone pour ne pas oublier l'anémone de mer dans son sachet trop longtemps... Une heure est un laps de temps souvent suffisant.

Il est possible qu'il soit nécessaire de répéter l'une ou l'autre de ces méthodes. Vérifiez l'apparence de l'anémone de mer avant son introduction définitive dans le bac! Éventuellement, renouvelez l'opération de dilution par mélange en jetant moitié de l'eau du sachet.

Comment introduire l'anémone de mer dans l'aquarium?

Une fois la première étape d'acclimatation réussie, jetez une bonne partie de l'eau de mélange et ne conservez que le minimum d'eau dans le sachet afin de juste garder l'anémone dans l'eau. Vous devez saisir l'anémone de mer avec vos mains (gantées pour éviter de déposer le gras des doigts) dans son sachet pour l'extraire et l'extirper. Il faudra peut-être décoller le pied du fond du sachet : faîtes juste glisser l'anémone, il n'est nul besoin de forcer ou d'être brutal, vous ne sentirez aucune résistance si vous êtes délicat. Ensuite, placez juste l'anémone quelque part dans l'aquarium dont l'environnement paraît le mieux pour elle. Une anémone de sable doit être mise sur le sable immédiatement.

La prudence est de rigueur avec l'éclairage lors de l'introduction : baissez son intensité provisoirement pour habituer l'anémone de mer progressivement à un éclairage certainement bien plus intense que celui dans lequel elle se trouvait chez le commerçant et/ou au cours de son importation. Augmentez à nouveau l'éclairage sur plusieurs jours pour retrouver le niveau maximal. Une variation trop brutale du flux lumineux peut provoquer, par réflexe, une expulsion d'une grande partie des zooxanthelles, par manque d'accoutumance pour la population de chloroplastes et les chlorophylles associées. Cela conduit à fragiliser l'anémone de mer, il faut donc rester vigilant à tout instant!

Que faire si l'anémone de mer s'agrippe ou se colle à ma main?

Ce phénomène reste rare mais cela arrive avec une anémone de mer en pleine forme ou avec les espèces d'anémones très adhésives (Cryptodendrum adhaesivum porte bien son nom à ce propos), l'animal s'agrippe et se saisit de votre main ou de tout autre objet parfois. Pas de panique!!! Inutile de s'inquiéter, elle n'est pas en train de vous dévorer. :-) En revanche, n'essayez pas de la décoller vous-même en forçant, vous ne feriez que l'endommager et une anémone abîmée est une anémone dont la survie est compromise. A la place de tout acte, laissez l'anémone tranquille et patientez : elle se détachera de votre main après une minute ou deux.

Où et à quel endroit de l'aquarium faut-il déposer l'anémone de mer?

La première indication générale est donnée par l'espèce exacte de l'anémone; vous devriez connaître son emplacement de base avant l'achat, c'est à dire sur le sable ou sur les roches vivantes? Si vous avez acheté précipitamment une anémone vivant dans le sable sans avoir préalablement mis du sable dans votre aquarium, il faut remédier à ce manque rapidement car beaucoup d'anémones sont strictement inféodées au sable! Quelques anémones se satisfont de tous les types de substrat et d'autres iront obligatoirement se "percher" sur le décor dans les pierres vivantes.

Avant toute introduction, et en dehors de tout achat compulsif, vous auriez dû arranger l'aquarium pour créer des sites favorables et arranger son environnement en fonction de ses besoins. L'anticipation est une clef utile pour réussir. Dans de telles conditions, il est tout à fait possible que l'anémone reste à l'emplacement dédié et prévu et où vous la déposez en toute première instance.

Mais il est fréquent que l'anémone décide elle-même de l'emplacement de ses rêves, et pour cela, elle va parcourir l'aquarium et vagabonder un peu partout jusqu'à ce qu'un lieu lui plaise et qu'elle l'adopte. Cela n'est pas sans conséquence en raison du coté très urticant de l'anémone : tout animal sessile (qui est fixe) comme les coraux rencontrés sur son passage sera brûlé. Avec des coraux durs (en particulier), le meilleur conseil serait d'éviter les anémones de mer logeant dans les pierres vivantes et vous cantonner aux anémones vivant strictement dans le sable! Les éventuels dommages seront plus limités.

Comment déplacer une anémone de mer?

Vouloir déplacer une anémone est une entreprise périlleuse car son pied est fermement fixé au substrat. De plus, les anémones trouvent "instinctivement" les trous et crevasses pour s'arrimer solidement, rendant l'opération encore plus délicate. De fait, il est souvent impossible de déménager une anémone sans lui causer de sévères lésions au pied ou à la colonne et il faut rappeler que les dommages causés sont irrémédiablement fatals! C'est donc une tentative à éviter. Dans certains cas, c'est le décor qu'on peut modifier et bouger plutôt que l'anémone elle-même. Par exemple, on peut tourner la pierre sur laquelle l'anémone s'est fixée, de la même façon qu'on repositionnerait un corail ayant poussé sur une roche.

Quelquefois, le pied de l'anémone est visible et accessible (attachée sur une vitre de l'aquarium par exemple), il faut alors la manipuler prudemment et tout doucement. Essayez de glisser un doigt ou un autre objet fin et non tranchant en dessous du pied pour décoller délicatement l'anémone de son support inapproprié.

Si l'anémone est dans un endroit peu ou pas accessible facilement, la seule solution qui reste alors est de modifier son environnement et ses conditions de vie pour provoquer son propre déplacement. Pour ce faire, augmentez ou diminuez les flux de brassage aux alentours, intensifiez ou baissez la lumière, etc. Quelques aquariophiles expliquent que positionner le flux direct d'une petite pompe en direction du pied de l'anémone réussit à la faire bouger. Il suffit alors de revoir les possibilités expliquées avant.

Comment déménager une anémone de mer dans un autre aquarium?

Répétez tout simplement dans le bon ordre les opérations décrites précédemment, depuis le déplacement de l'anémone, en passant par l'achat chez le commerçant, etc.

Comment faire bouger, d'elle-même, mon anémone de mer dans l'aquarium?

Parfois, l'anémone se fixe à un endroit peu désiré car d'une moindre visibilité, ou d'un accès peu aisé pour la nourrir ou, encore, se place dans une situation la mettant en péril (proche d'une pompe par exemple) ou menaçant d'autres habitants de l'aquarium. Bref, le site d'implantation ne vous plaît pas et vous souhaitez faire bouger l'anémone afin qu'elle choisisse un autre emplacement.

Il existe une multitude de solutions pour déplacer l'anémone, en se rappelant bien que le plus difficile consiste bien à la rendre sessile. Toute d'abord, si c'est une anémone vivant dans le décor de pierres vivantes, le plus simple réside dans le déplacement de la pierre servant de perchoir à l'anémone. Ensuite, dans des cas difficiles, il est possible de déplacer l'anémone physiquement à la main (voir ci-avant). Toutefois, ces deux solutions ne garantissent pas la réussite de la manœuvre car l'anémone, n'ayant pas choisi elle-même son emplacement, est toujours susceptible de se déplacer à la recherche d'un endroit plus favorable : en effet, ce n'est pas pour rien si elle avait "atterri" en un lieu peu propice.

Finalement, la meilleure approche consiste à changer les conditions de maintenance et les facteurs environnementaux de l'anémone : ceci implique de comprendre préalablement pourquoi l'anémone de mer s'est installée là où elle a élu domicile. Modifiez l'éclairage, changez l'orientation d'une pompe de brassage, déplacez une partie du décor (quelques pierres vivantes arrangées autrement modifient sensiblement de nombreux paramètres), etc. Cela devrait décider l'anémone à bouger et l'obliger à choisir un autre site d'implantation. Encore une fois, l'anémone décidera seule de son emplacement privilégié : c'est à nous, aquariophiles, de lui fournir le lieu propice à son développement.

Mon anémone nécessite-t-elle impérativement un poisson-clown pour être en bonne santé?

Dans un aquarium, non, cela n'est pas nécessaire. Ce phénomène de symbiose n'est pas obligatoire en captivité, un poisson-clown peut parfaitement vivre sans anémone (ni même de corail de substitution) et une anémone se passera sans problème majeur de la protection d'un poisson-clown sans prédateur potentiel.

Malgré tout, comme dans la nature on ne trouve pas d'anémone de mer à poisson-clown sans hôte (poissons-clowns, crevettes, crabes, demoiselles, apogons) et on ne trouve jamais aucun poisson-clown vivre sans anémone de mer, on peut penser qu'il est largement souhaitable de recréer cette association en aquarium récifal.